La pollution atmosphérique entrave le potentiel d’énergie solaire en Chine

Le Gouvernement chinois s’efforcerait d’accroître son approvisionnement en énergie solaire afin de couvrir 10 % des besoins en électricité du pays d’ici à 2030 grâce à l’énergie solaire. Cependant, les centrales solaires du pays sont affectées par la pollution de l’air.

Selon une étude publiée  dans Proceedings of the National Academy of Sciences, une revue américaine, il a été rapporté que les particules bloquaient la quantité de soleil atteignant les panneaux solaires et réduisaient la production chinoise d’énergie solaire.

Les chercheurs de l’Université de Princeton auraient examiné, à l’aide de données satellitaires de la NASA, quelle proportion du rayonnement solaire a été réduite par les composants des aérosols, dont les nitrates, les sulfates, les particules de carbone noir et les composés organiques bruns.

Les chercheurs ont examiné des données couvrant l’ensemble de la Chine de 2003 à 2014 et ont observé que dans le nord et l’est du pays, qui seraient les régions les plus polluées, la production d’électricité solaire pourrait être réduite chaque jour de 1,5 kilowattheure par mètre carré en raison de la pollution atmosphérique. Cela pourrait impliquer une baisse d’environ 35 % de la capacité de production dans la province orientale de Shandong, qui figurait parmi les 10 premières provinces dans le contexte de la capacité photovoltaïque l’année dernière.

L’étude a également révélé que dans l’ouest de la Chine, qui était moins industrialisée et urbanisée, la pollution atmosphérique a réduit d’environ 10% la production d’énergie solaire. Les pires déchets seraient arrivés pendant les hivers, lorsque l’effet de blocage de la pollution atmosphérique s’est avéré similaire à celui des nuages. La pollution de l’air en hiver a empêché en moyenne environ 20% de l’énergie solaire d’atteindre les panneaux photovoltaïques.

Il est clair que les déchets ne soutiennent pas les ambitions solaires de la Chine, dont l’objectif est d’atteindre une capacité photovoltaïque installée de 105 gigawatts d’ici 2020. L’assainissement de l’air soutiendrait certainement la vision du pays en matière d’énergie solaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *